© 2019 Studio NAB.  All rights reserved.

THE HOLOLIGHTKEEPER 

Lighthouse

“Even in normal weather, imagine what is our existence in the wet turns where we live with out distraction, without pleasure.

Work is our only entertainment, if one can say! It is divided into two quarters: the first, 4 hours of the evening to midnight, the second, of midnight at 7 o'clock in the morning. In the course of the day, we must make the cleanliness of coppers and lantern…And in certain headlights the guards work up to fourteen hours per day…”
Extract interview “the Small Marseillais” - March 1913

--

The « hololightkeeper » is a concept of lighthouse using the holographic technology, true allegory of the traditional lighthouse, this innovative solution creates a bridge between the classical maritime lighthouse and the new technologies regarding projection of hologram in 3D.

The starting point of the project was to note that there still remains around the world more or less 1500 lighthouses in activity and that consequently the lighthouse and the job by lighthouse keeper as we know them are declining.

The Studio NAB thus thought about a solution to try to stem the phenomenon, to revive this ancestral trade and to modernize the famous concrete monolith such as it is anchored in the imaginary collective, while preserving its aesthetic codes by means of holographic image in 3D.

The project, intended to be implanted on our shores, is a refuge where the guardian will be able to evolve within a cabin of 30 sqm, conceived in light metal framework and benefiting from an envelope in stainless steel panels.

The set resting on a system of reinforced concrete and steel piles, fixed in the hard rock of seabed.

Concerned about the environmental impact of the project, the latter is self-sufficient at the energetic level thanks to the implementation of wind turbine, solar panels and a mini center of desalination of the sea water in drinking water.

The cabin is also thermally insulated thanks to a green roof and walls themselves insulated with natural wood wool.

 

From the bridge, the guardian takes place in a comfortable accessible volume by a retractable ladder, his housing also acting as workplace, is organized into several distinct spaces. The cabin includes a living and a resting space, a zone of navigation control and a projection space, equipped to the video broadcasting of hologram.

At night, when the guardian takes place to work and guides the boats off the coasts, he can control the holographic diffusion in real time.

 

Technically, this 3D hologram lighthouse twenty five meters height, is diffused at 50 meters distance from the projection booth by means of holographics cameras. These last are projecting the light on a highly transparent mesh, almost invisible and very reflective in light, fixed on a structure anchored in the sea.

Composed of among others silver, this structure allows to highlight the architecture of a dematerialized lighthouse, and thus develop the necessary lumens to guide boats navigating off the coasts.

« Même en temps normal, imaginez ce qu'est notre existence dans les tours humides où nous vivons sans distraction, sans plaisir. Le travail est notre seul divertissement, si l'on peut dire ! Il est divisé en deux quarts : le premier, de 4 heures du soir à minuit, le second, de minuit à 7 heures du matin. Dans la journée, nous devons faire la propreté des cuivres et de la lanterne... Et dans certains phares les gardiens travaillent jusqu’à quatorze heures par jour... »

Extrait interview “Le Petit Marseillais” - mars 1913​

--

« The Hololightkeeper » est un concept de phare faisant appel à la technologie holographique, véritable allégorie du phare traditionnel, cette solution innovante crée une passerelle entre le classique phare maritime et les nouvelles technologies en matière de projection d'hologramme en 3D.

Le point de départ du projet a été de constater qu'il subsiste à travers le monde à peu près 1500 phares encore en activité et que, par conséquent le phare et le métier de gardien de phare tels que nous les connaissons sont en train de péricliter.

Le studio NAB a donc réfléchi à une solution pour tenter d'endiguer le phénomène, pour faire revivre ce métier ancestral et ainsi moderniser le fameux monolithe en béton tel qu'il est ancré dans l'imaginaire collectif, tout en préservant ses codes esthétiques à l'aide de la projection holographique en 3D.

Le projet, destiné à être implanté sur nos rivages est un refuge ou le garde pourra évoluer au sein d'une cabine de 30m² conçu en ossature métallique légère et bénéficiant d'une enveloppe en panneaux d'acier inoxydables. L'ensemble reposant sur un système de pieux en acier et béton armé, fixés dans la roche dure des fonds marins.

Soucieux de l'impact environnemental du projet, ce dernier sera auto-suffisant au niveau énergétique grâce à la mise en place d'une éolienne, de capteurs solaires et d'un mini centre de dessalement de l'eau de mer en eau potable, la cabine sera également isolée thermiquement grâce à une toiture végétalisée et des parois elles-mêmes isolées en laine de bois naturel.

 

Le gardien prendra place dans un volume confortable accessible depuis la passerelle par une échelle escamotable, son logement faisant aussi office de lieu de travail est divisé en plusieurs espaces bien distincts.

La cabine comprend une zone de contrôle de la navigation, un espace de projection recevant le matériel nécessaire à la diffusion vidéo de l'hologramme en mer et un espace de vie et de repos.

La nuit, quand il prendra place pour travailler et guider les bateaux au large, le gardien pourra contrôler la diffusion holographique en temps réel.

 

Techniquement, l'hologramme 3D d'un phare de 25 mètres de hauteur sera diffusé à une cinquantaine de mètre de la cabine de projection à l'aide de caméras holographique projetant la lumière sur une structure fixée en mer.

Composée d'une toile hautement transparente, presque invisible et très réfléchissante à la lumière, cette structure constituée entre autre d'argent permettra de mettre en lumière l'architecture d'un phare dématérialisé et ainsi développer les lumens nécessaires pour guider les bateaux naviguant au large de la côte.

Ce projet a aussi pour but l'économie de matière première en s'affranchissant des nombreux mètres cubes de béton nécessaires à la construction d'un phare dit classique.

• Wide openings on the outside come to reveal the various spaces composing the cabin of the guardian

De larges ouvertures sur l'extérieur viennent révéler les différents espaces composant la cabine du gardien.

• A view of the cabin and his retractable ladder since the footbridge of access

Une vue sur la cabine et son échelle escamotable depuis la passerelle d'accès.

© 2019 by Studio NAB

• Cabin plan

Plan d’aménagement de la cabine

 © 2019 Studio NAB.  All rights reserved.

• Panoramic view of the ocean since the inside of the cabin

Vue panoramique sur l'océan depuis l'intérieur de la cabine 

• Since the prow of the footbridge, the lighthouse deploys all its light.

Vue depuis la proue de la passerelle, le phare déploie toute sa lumière.

• Since the bank, the video projection of a lighthouse 25 meters height thanks to a 3D hologram.

Depuis le rivage, la projection vidéo d'un phare de 25 mètres de hauteur grâce à un hologramme 3D.