Economie

Quels sont les différents types d’ETF ?

Il existe plusieurs types d’ETF sur les marchés financiers. Autant qu’ils sont, les ETF permettent de reproduire des secteurs économiques ou géographiques et aussi des thématiques d’investissement. À l’instar de ces derniers, les ETF permettent également de reproduire non seulement des catégories d’actifs différents, mais aussi de spéculer avec du levier ou à la baisse. Il faudra cependant un peu de temps pour trouver le bon ETF pour son portefeuille.

Les ETF sur action

Ces types d’ETF sont la raison pour laquelle bon nombre d’investisseurs s’intéressent aux ETF. En effet, ils permettent d’investir sur les actions sans forcément effectuer des analyses individuelles en amont. Les ETF sur action représentent une très grande majorité des ETF. Associé à un sac d’actions réunies en une seule, l’achat de ce type d’ETF est synonyme d’acheter tout un ensemble d’actions.

Les ETF obligataires

La part obligataire est d’un des piliers de la construction d’un portefeuille financier solide. En effet, le marché obligataire est très diversifié et plus difficile d’accès pour les investisseurs particuliers. Ils représentent une excellente solution et rendent le marché obligataire accessible à tous.
Toutes les variétés de ce marché se retrouvent dans les ETF :

  • obligations gouvernementales ;
  • obligations d’entreprises ;
  • taux interbancaires offerts ;
  • obligations de haute qualité (IG) ou à haut rendement.

Les ETF sur secteur ou industrie

Ces ETF suivent généralement un indice sectoriel qui représente une industrie particulière. Ces outils permettent aux investisseurs de s’exposer à des secteurs de marché spécifiques, tels que le marché automobile, la santé ou les services publics. Par ailleurs, ils permettent d’exposer votre portefeuille à des secteurs ciblés sans avoir à acheter des actions de plusieurs sociétés du même secteur.

À lire également  Quelles sont les meilleures assurances habitation

Les ETF géographiques

Ces types d’ETF sont spécifiques à l’économie d’une région donnée. En effet, les ETF géographiques achètent des titres d’un pays donné, d’un continent ou encore d’une zone économique. Avec les ETF géographiques, les investisseurs bénéficient d’une grande précision quant à la diversification géographique de leur portefeuille financier. À titre d’exemple, on a les ETF EAFE qui s’exposent aux actions d’Europe, d’Extrême-Orient et d’Océanie. Et pour la région économique asiatique exceptée le Japon, on a les ETF Asia ex-Japan.

Les ETF monétaires

Très souvent, les ETF monétaires sont des ETF obligataires très stables. Ces ETF sont investis dans des obligations non seulement sur le court terme, mais aussi en très grande quantité et en liquide. Ils sont très appréciés des investisseurs, car ils leur permettent de se protéger d’éventuelles turbulences des marchés financiers. Pour faire simple, les ETF monétaires sont assimilés à du cash.

Les ETF sur matières premières

Comme son nom l’indique, c’est dans les matières premières que sont investis ces types de ETF. Cet investissement peut se faire de deux manières différentes. En effet, l’investissement peut se faire en négociant la matière première sous-jacente ou en négociant des contrats à terme sur cette dernière.
Cependant, acheter un ETF de matières premières (l’or, l’énergie par exemple) n’est pas réellement synonyme d’acheter la matière première. Les ETF sur matières premières intègrent plutôt des contrats dérivés ayant pour but de calquer le prix de la matière première sous-jacente. Alors, il est préférable de se tourner vers les ETC si votre but est d’acquérir physiquement la matière première.

À lire également  Quelle est l'assurance auto la moins chère du marché ?

Les ETF immobiliers

Ce sont des ETF qui permettent d’avoir au marché de l’immobilier papier côté à savoir les SIIC et les REIT. C’est un excellent outil qui permet aux investisseurs de diversifier leur portefeuille d’ETF avec l’immobilier. D’ailleurs, l’investissement sur le marché immobilier commercial US se fait grâce à cet outil.
En plus des dividendes et actions de leur portefeuille des investisseurs à la recherche d’une bonne stratégie de rente, les ETF immobiliers représentent une bonne façon pour eux de diversifier leurs sources de revenus. 90 % des bénéfices réalisés par les SIIC et REIT sont obligatoirement versés en dividendes. Pour cette raison, les investisseurs à la recherche des ETF distribuant des dividendes l’apprécient particulièrement.

Les ETF en gestion active

Ces ETF sont à mi-chemin entre les fonds communs de placement et les ETF passifs appelés « Trackers ». Les ETF en gestion active représentent une alternative moins chère. Le rôle des ETF en gestion active est de rendre une meilleure performance ajustée du risque pour que leur ratio de dépenses soit plus élevé que les ETF passifs.
Comme autre ETF, on a le ETF inverse qui permet aux investisseurs de vendre à découvert et le ETF à effet de levier qui fournit en théorie un retour double ou triple de celui de l’actif sous-jacent.

Leave a Comment