Blog

Produire plus de fumée avec sa cigarette électronique : comment s’y prendre ?

Produire plus de fumée avec une cigarette électronique s’avère bien compliqué chez bon nombre de personnes. Très souvent, on condamne la qualité de la cigarette électronique. Toutefois, la faible production de fumée peut être dûe à la non maîtrise de la cigarette électronique. D’autres ignorances peuvent également être  la cause d’une faible production de fumée. Savoir vapoter est désormais un art. Comment donc s’y prendre pour produire assez de fumée avec une cigarette électronique ?

Tenir compte des conditions météorologiques

Il est très peu probable de penser à cet aspect de la chose. Mais, la météo a bel et bien une influence sur la production abondante ou non de la fumée d’une cigarette électronique. En effet, quelle que soit la qualité d’une cigarette électronique, il est pratiquement impossible de produire beaucoup de fumée dans un milieu sec. On comprend par là qu’il faut privilégier des milieux plus ou moins frais à défaut d’attendre l’hiver pour vapoter. Mais, pourquoi les milieux secs ne favorisent pas la production d’une importante quantité de fumée ? C’est simple. En milieu sec, le propylène glycol ainsi que la glycérine végétale attirent les molécules d’eau. Ces molécules sont ensuite vaporisées en petites gouttelettes. Ce sont ces gouttelettes d’eau qui influencent négativement la production de la vapeur en milieu sec. 

Savoir vapoter

En dehors des conditions météorologiques, il faut savoir vapoter. Vapoter comme cela se doit  permet de produire plus de fumée avec la cigarette électronique. Garder la vapeur dans les poumons n’aide généralement pas vraiment à produire une importante quantité de fumée lors de l’inhalation. La méthode la plus appropriée est de rejeter immédiatement la fumée des poumons après inhalation de la fumée. Outre cette astuce, il existe des méthodes d’aspiration très précises pour la production d’une importante quantité de fumée. L’inhalation directe est la méthode la plus recommandée. 

À lire également  Comment réagir face à une urgence médicale à Bordeaux ?

Pour l’expérimenter, il suffit de faire usage des poumons directement quand on aspire la vapeur. Ainsi, il est stocké une importante quantité de fumée à rejeter immédiatement après. Ce qui augmente considérablement la production de la fumée lorsqu’on vapote. Cette méthode demande l’usage d’une importante quantité de e-liquide. Une autre méthode consiste à aspirer deux bouffées consécutives pour produire plus de vapeur.

Faire un bon réglage de la cigarette électronique

Pour produire plus de fumée, il faut pouvoir maîtriser le réglage de la cigarette électronique. Avoir les bonnes méthodes pour vapoter est une chose mais, lorsque le réglage est mal fait, le résultat n’est pas toujours correct. En guise de réglage, il faut s’assurer du fait que la résistance de la cigarette électronique se chauffe suffisamment. Lorsqu’elle est bien chauffée, la vaporisation du e-liquide imbibé dans les mèches de l’atomiseur se déroule assez bien; ce qui favorise la production d’une importante quantité de fumée. 

Il est cependant primordial de préciser que quand la résistance chauffe anormalement, il est possible que le résultat soit désastreux. Il s’impose alors de vérifier que la résistance se chauffe à la bonne température pour obtenir le résultat voulu. Par ailleurs, en faisant le réglage, il faut veiller  à ce que l’atomiseur contient une quantité importante de e-liquide. Car, lorsque l’atomiseur n’est pas bien alimenté, le goût de la fumée peut vous être désagréable. Ce point n’est pas à négliger.

Bien choisir le e-liquide et l’atomiseur

Le e-liquide a en effet un rôle très important dans la production abondante de la fumée. Il est principalement composé de propylène et de glycérine végétale. Ces deux constituants favorisent une meilleure productivité de fumée. Pour donc dénicher un e-liquide qui puisse répondre à votre besoin de produire une quantité importante de fumée, il faut en dénicher un qui soit composé de 80% au moins de ces deux constituants. Ceci dit, il faut une importante quantité de ces différents constituants dans le e-liquide pour favoriser une meilleure productivité de fumée à la cigarette électronique. En dehors du e-liquide, le choix de l’atomiseur est également important. Il constitue lui aussi un élément essentiel dans la production abondante de fumée. Pour produire assez de fumée, il est plus recommandé d’opter pour un atomiseur à huit mèches avec tirage aérien. 

À lire également  Qu’est-ce qu’un visa de circulation ?

La condition météorologiques peut bien être à la base d’une production non conséquente de fumée par la cigarette électronique. Le mauvais réglage du dispositif à vapoter et le choix de ces composants (e-liquide, atomiseur) sont également des causes possibles d’une mauvaise production de fumée. Pour donc produire assez de fumée avec la cigarette électronique, il faut prendre en compte chacun de ces différents points.

Leave a Comment